Augmentation des patrons du CAC40 : 7 500 euros par mois, augmentation du Smic : 24 euros par mois, augmentation du RSA : 10 euros par mois : cherchez l’erreur !

Les salariéEs payéEs au Smic n’auront ni cadeaux de Noël ni étrennes… Le ministre du travail vient de l’annoncer : la hausse du Smic sera de 0,3 %, soit 5 euros par mois ! La revalorisation du Smic, chaque 1er janvier, est composée de trois éléments : le niveau de l’inflation de l’année précédente, la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire ouvrier et éventuellement un « coup de pouce » au bon vouloir du gouvernement.

Sur la hausse de 2% accordée au 1er juillet 2012 par le gouvernement nouvellement élu, 1,4 % était en fait une avance sur la partie de l’augmentation due à l’inflation et le « coup de pouce » ne représentait que 0,6 %. Les 0,3 % du 1er janvier représentent le reste de l’augmentation légale, la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire ouvrier.

Il n’y a donc aucun nouveau coup de pouce.

Au total, sur l’année, le SMIC aura été augmenté de 2,3 % (24 Euros) dont seulement 0,9% en pouvoir d’achat, le reste est « mangé » par l’inflation.

…Celles et ceux qui touchent le RSA non plus !

Quelques jours auparavant Jean-Marc Ayrault, a annoncé les grandes lignes de son futur « Plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale ». Les près de neuf millions de pauvres ont certainement été heureux d’apprendre que la mesure phare du quinquennat de François Hollande pour lutter contre la misère en France sera d’augmenter le RSA de 10 % sur 5 ans ! Cette largesse gouvernementale fera passer en 2013 le montant mensuel du RSA, pour une personne seule, de 475 € à 485 €. Comme le déclarait le premier ministre : « Il est impossible de vivre avec le montant actuel du RSA !». Si l’on ne peut pas vivre avec 475 € par mois, sera-t-il plus facile de s’en sortir avec 10 € de plus ?

Mais pour les grands patrons c’est Noël tous les jours !

Au même moment tombaient d’autres chiffres : La rémunération des patrons du CAC 40 a augmenté de 4,75 % en 2011, pour atteindre une rémunération annuelle moyenne de 4,2 millions d’Euros. Les plus gâtés sont le PDG de Publicis avec 19,6 millions d’Euros, puis Carlos Ghosn de Renault, devant ceux  de Dassault, LVMH, et L’Oréal…

Ce gouvernement qui accorde des miettes dérisoires aux plus pauvres n’hésite pas à lâcher 20 milliards d’Euros de crédit d’impôt sans contrepartie aux entreprises au nom de la compétitivité.

Pourtant 20 milliards, c’est aussi le coût du passage du Smic à 1700 Euros net, comme nous le revendiquons, avec d’autres,  pour vivre dignement.

Le choix est simple et clair : Faire 20 milliards de cadeaux aux patrons ou les contraindre à prendre sur leurs profits 20 milliards pour permettre aux salariés de vivre dignement.

Il est temps pour nous de retourner la situation,  par nos mobilisations,  pour l’augmentation immédiate de 300 Euros des salaires, pensions et minimas sociaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :