1er décembre : manifestation contre le chômage et la précarité

Le chômage et la précarité n’en finissent pas d’augmenter. L’avalanche de licenciements ces derniers mois n’a fait qu’aggraver la situation. Alors qu’il faudrait réduire massivement la durée du travail (travailler moins pour travailler tous et toutes…), le gouvernement reste fidèle aux dogmes libéraux et multiplie les cadeaux au patronat pour soi-disant « aider » les entreprises. Cette année encore, les associations appellent à manifester. Lire l’appel unitaire.

Pour la 10e année consécutive, les chômeurs et précaires feront entendre leur voix dans la rue et manifesteront publiquement samedi 1erdécembre pour dénoncer une situation scandaleuse faite à un nombre croissant de personnes exclues des droits élémentaires que sont un emploi, un revenu, un logement, l’accès aux soins et à la culture…

6 mois après les élections, rien de nouveau sous les nuages de la précarité.

Un coup de pouce dérisoire aux allocations chômage, pas un centime d’euro pour les allocataires du RSA et de l’ASS, un manque d’emplois de plus en plus terrible et une pression de Pôle Emploi de plus en plus forte, voilà le changement dans la continuité que vivent quotidiennement chômeurs et précaires.

Par ailleurs, les chômeurs et les précaires exigent des réponses à leurs besoins immédiats et à leurs légitimes revendications. Ils affirment aussi qu’une véritable politique de l’emploi et des revenus est possible grâce à une répartition équitable des richesses. Ils rappellent leurs principales revendications :

 ◦ Un emploi stable pour tous, librement choisi et permettant de vivre décemment.

 ◦ Une indemnisation décente de toutes les formes de chômage et larevalorisation des différents revenus des chômeurs et précaires

 ◦Une meilleure répartition du travail par le respect des 35 heures et par une nouvelle réduction du temps de travail.

 ◦ Davantage de moyens pour que les chômeurs accèdent à de vraies formations, et librement choisies.

 ◦ Une retraite décente pour tous à 60 ans y compris pour les chômeurs non indemnisés et les allocataires du RSA.

 ◦ Une réforme de Pôle emploi : plus de moyens pour accompagner les chômeurs vers l’emploi, une séparation claire des deux fonctions principales: « indemnisation » et « accompagnement vers l’emploi »

 ◦ L’arrêt immédiat des radiations-sanctions !

 ◦ La revalorisation de l’allocation exceptionnelle de fin d’année (dite « prime de Noël ») à 500 euros, pour tous.

Le chômage et ses conséquences concernent l’ensemble de la société, nous appelons tous les chômeurs, précaires, salariés, retraités et tous les citoyens à nous rejoindre pour manifester avec nous !

 AC ! – APEIS – CGT chômeurs – MNCP


Lire aussi l’article sur le site du NPA.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :