Législatives : le NPA présente des candidat.e.s

Nous avons viré Sarkozy mais la crise et ses responsables, les capitalistes, sont toujours là, avec le chômage, la vie chère, la destruction de l’environnement. Pour que cela change vraiment, il faut s’attaquer à la toute puissance de cette petite minorité de profiteurs qui pille la société. Or, ce n’est pas le programme de F. Hollande. C’est pour cela qu’il faut qu’une autre voix s’exprime à gauche.

Le nouveau gouvernement fait ses premiers pas. Les nouveaux ministres font leurs premières annonces. Le Parti socialiste, de son côté, prépare les législatives pour pouvoir disposer d’une majorité à l’Assemblée nationale. Europe Ecologie – Les Verts s’est rallié sans problème, comme prévu, en laissant à la porte du gouvernement les convictions des militant.e.s écologistes. Le Front de gauche – ou seulement le PCF ? – négocie avec le PS et EE-LV quelques circonscriptions. Fidèles à eux-mêmes, les dirigeants du Front de gauche ménagent la chèvre et le chou quant à leur positionnement par rapport au Parti socialiste et au gouvernement : « ni participation, ni soutien, ni opposition » ? Quoi alors ?

Sarkozy a été battu, et c’est un grand soulagement pour la grande majorité des travailleurs et des jeunes. Mais il nous reste à imposer un vrai changement de politique. Nous ne devons attendre aucun miracle de François Hollande, dont le programme est incapable de faire face à la crise du capitalisme. D’ailleurs, bon nombre de ses électeurs du deuxième tour ont plus voté contre Sarkozy que pour Hollande. Cette crise est si grave qu’il n’y a pas d’alternative possible que celle-ci : soit on s’attaque au système, soit on capitule devant les exigences de la finance.

Imposer le changement par nos luttes

Cela signifie-t-il que l’horizon soit bouché ? Pas du tout ! Des millions de travailleurs et de jeunes, aux avant postes dans la résistance au rouleau compresseur sarkozyste, exigent la fin de l’austérité, le partage des richesses. Dans la rue pendant cinq ans à chaque fois que cela fut nécessaire, ils se sont retrouvés dans les campagnes clairement à gauche du PS de Philippe Poutou, de Nathalie Arthaud et de Jean-Luc Mélenchon. Le NPA souhaite l’unité de cette gauche politique et sociale pour imposer le changement, grâce à nos mobilisations. A elle de construire la contre offensive générale dont le monde du travail a besoin. Le NPA y est prêt. C’est ce qu’il expliquera pendant la campagne des législatives. Le NPA appelle aussi à constituer une opposition de gauche à l’austérité que ne manquera pas de mettre en place le gouvernement Ayrault.

Pour le NPA, cette autre politique possible qui rompt avec l’austérité doit s’articuler autour de mesures d’urgence sociales claires. Dans la continuité de la campagne de Philippe Poutou, le NPA défend, dans la campagne des législatives : l’interdiction des licenciements, l’augmentation de 300 euros des salaires, le smic à 1700 euros net, la sortie du nucléaire, l’annulation de la dette, la réquisition des banques, l’abrogation des lois racistes, la régularisation des sans papiers, l’égalité hommes femmes.

Sans plus attendre, le NPA s’adresse à l’ensemble des organisations politiques et sociales de gauche :

– pour exiger l’abrogation de toutes les mesures imposées par Sarkozy contre lesquelles nous nous sommes battus, à commencer par la réforme des retraites,

– pour agir ensemble pour la fin des licenciements et pour l’augmentation des salaires.

Dans le Calvados, les candidats seront :

Marie Pierre Hulbert (52 ans, artiste) et Régis Guillet (34 ans, technicien) dans la 1ère circonscription (Caen Ouest et canton de Tilly-sur-Seulles) ;

Florine Le Bris (20 ans, étudiante) et Patrick Arz (64 ans, infirmier retraité, conseiller municipal d’Hérouville Saint-Clair) dans la 2ème circonscription (Caen Est, Hérouville, Mondeville, Fleury-sur-Orne, Ifs, Troarn) ;

Marie-Pierre Hulbert (Marion Bouillon), 1ère circonscription


Flrorine Le Bris, 2ème circonscription

Christophe Mussle (31 ans, facteur) et Lison Ducastelle (35 ans, assistante en formation continue) dans la 3ème circonscription (Lisieux, Falaise) ;

Sophie Liard (20 ans, étudiante) et Guillaume Mathys (26 ans, demandeur d’emploi) dans la 4ème circonscription (Dozulé, Pont L’Evêque) ;

Christophe Mussle, 3ème circonscription


Sophie Liard, 4ème circonscription

Michel Moisan (56 ans, statisticien) et Catherine Massieu (56 ans, employée de bureau) dans la 5ème circonscription (Bayeux) ;

Gérard Leroy (62 ans, électricien) et Sylvie Aurensan (52 ans, infirmière) dans la 6ème circonscription (Vire). Gérard Leroy et Sylvie Aurensan se présentent sous l’étiquette NPA-GA (GA : Gauche Anticapitaliste).

Michel Moisan, 5ème circonscription


Gérard Leroy (NPA-GA), 6ème circonscription

Prenez contact avec les comités NPA du Calvados pour participer à la campagne :

– pour les circonscriptions électorales n°1,2 et 5 : comité de Caen : npacaenaglo@gmail.com

– pour les circonscriptions électorales n°3 et 4 : comité de Lisieux : npa.lisieux-paysdauge@live.fr, http://npa-lisieux.over-blog.org

– pour la circonscription électorale n°6 : comité de Vire : npavire14@unmondelibre.fr

D’ores et déjà, deux réunions publiques sont prévues :

– à Bayeux : mardi 5 juin, 20h, Espace Saint-Patrice

– à Lisieux : mardi 5 juin, 19h, Espace Victor-Hugo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :