Au gouvernement ou dans l’opposition ?

Sarkozy battu, Hollande président, se posera alors la question du gouvernement. Y aller ou pas ? Le soutenir ou pas ? Le Front de gauche devra bien choisir, et, au-delà, définir une stratégie.

Pour Jean-Luc Mélenchon,  l’heure des bilans approche. Sur France 2, jeudi matin, il a remarqué que le Front de gauche « a développé un programme différent de celui de François Hollande ». « Entre quelqu’un qui dit il faut que le SMIC soit à 1.700 euros et quelqu’un qui dit : je vous donne 2,3 euros de plus, il y a quand même une petite différence », a-t-il ironisé. Du coup, à la différence des Verts, qui, selon lui, ont « tout sacrifié à quelques sièges aux législatives que vont leur donner les socialistes« , « c’est l’honnêteté qui nous [le Front de gauche] retient (…). Je ne vois pas comment nous irions dans un gouvernement dans lequel François Hollande a dit son programme, c’est à prendre ou à laisser. Dans ces conditions, on laisse« .

Au gouvernement ou pas ?

Les choses semblement donc bouclées, au moins pour Jean-Luc Mélenchon, qui, il y a quelques mois encore, prédisait que François Hollande allait déchirer plusieurs pages de son programme pour les remplacer par celui du Front de gauche, sous la pression de ce dernier.

La réalité rattrape Jean-Luc Mélenchon. La réalité est que le PS est candidat au pouvoir pour mener une politique se soumettant aux dogmes libéraux et qu’entre cette politique et une politique de rupture avec le capitalisme, il n’y a pas de compromis possible.

Alors qu’on lui faisait observer que les communistes n’avaient pas rejeté la perspective d’entrer au gouvernement, il a objecté : « je ne vois pas pourquoi cette légende se répand. Il y a peu de raisons de penser que les communistes aient envie d’aller dans un gouvernement« . Le problème, c’est que c’est la direction du PCF elle-même qui a indiqué que la question restait ouverte pour l’après-législatives. Comme s’il pouvait sortir de ces élections un scénario différent de celui de l’opposition à un gouvernement de la gauche libérale.

Dans l’opposition ou pas ?

La perspective de l’opposition à un futur gouvernement Hollande n’enchante pas non plus Jean-Luc Mélenchon, c’est le moins que l’on puisse dire. A cette proposition du NPA, Mélenchon a rétorqué : « on n’a pas encore voté qu’il [le NPA] se voit déjà dans l’opposition. Un peu de tenue quoi ! ». Curieuse réponse ! Comme si les électeurs n’avaient pas le droit de savoir quelles perspectives se donnaient les candidats et les partis qui les présentent ! La veille au soir sur LCP, Jean-Luc Mélenchon avait été plus clair. Par rapport à un gouvernement Hollande, son mot d’ordre c’est « ni participation, ni soutien, ni opposition« . Pas question d’appeler à des manifestations et à des grèves, car « nous [le Front de gauche] on suit les syndicats« , etc.

En revanche, pour Philippe Poutou et le NPA, c’est clair : il faudra construire une opposition sociale et politique à la gauche libérale, regroupant tous ceux qui voudront rester fidèles à leurs idées, tous ceux pour qui « l’honnêteté commande d’être fidèle à soi-même« , pour reprendre l’expression de Jean-Luc Mélenchon. Une opposition sociale et politique capable de dynamiser les luttes pour imposer les mesures d’urgence que Hollande n’a pas inscrites dans son programme, et qui refusera de rester l’arme au pied en attendant… les prochaines élections. C’est la proposition que nous faisons à toute la gauche sociale et politique qui souhaite rester indépendante du PS. Pas sûr que le Front de gauche veille en être. N’est-ce pas une bonne raison de vote pour Philippe Poutou ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :