60 000 personnes contre le nucléaire

La chaîne humaine contre le nucléaire entre Lyon et Avignon a rassemblé 60 000 personnes. Au moment où Sarkozy fait le serment de « défendre » le nucléaire français, les antinucléaires ont marqué un point en montrant leur force. Philippe Poutou était parmi les manifestants, prônant la sortie du nucléaire en dix ans.

La vallée du Rhône est la région la plus nucléarisée d’Europe, avec ses quatorze réacteurs. La Manche n’est pas loin, avec le réacteur de Flamanville, l’usine de retraitement de déchets de La Hague et le chantier de l’EPR.

Le triste anniversaire de Fukushima se devait d’être l’occasion d’une mobilisation exceptionnelle contre la folie nucléaire. Pari gagné, avec un nombre de participants à la chaîne humaine dépassant les pronostics les plus optimistes ! Une partie de plus en plus grande de la population s’oppose à l’alliance pronucléaire allant de la droite au PS, en passant par le PCF.

Un an après Fukushima, Sarkozy concourt au titre de meilleur défenseur du lobby nucléaire. Le PCF, lui, pleurniche sur le sort des japonais victimes d’une de ces catastrophes qui émaillent l’histoire du nucélaire et réclame une industrie nucléaire 100 % publique. Comme si le nucléaire public était moins dangereux que le nucléaire privé… Qu’en pense « l’antinucléaire » Mélenchon, absent de la manifestation dans la vallée du Rhône ?

Virer le défenseur en chef du lobby nucléaire, sans faire confiance à Hollande… ni à Europe Ecologie Les Verts

Comme Philippe Poutou, Eva Joly était présente elle-aussi dans la manifestation. Elle se contenterait d’une sortie du nucléaire en vingt ans. Elle espère « qu’avec le changement programmé de président et de gouvernement, nous allons travailler sur la sortie du nucléaire ». Comme si sa propre formation politique, Europe Ecologie – Les Verts, n’avait pas signé avec le PS un accord qui ne parle pas de sortie du nucléaire, mais qui retient la seule position du PS : baisser de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité en France… à l’horizon de 2025 ! En matière d’écologie aussi, le projet de gouverner avec le PS signifie se renier soi-même… avant même que tout gouvernement de coalition avec le PS ait vu le jour !

Il faut virer le défenseur en chef du lobby nucléaire, Sarkozy, mais ne faire aucune confiance à Hollande ni à un futur gouvernement du PS avec ou sans EELV : c’est par notre mobilisation, comme dans la vallée du Rhône, que nous imposerons la sortie du nucléaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :