Education nationale : en grève mardi 31 janvier

Un large éventail de syndicats du premier et second degré appellent à la grève le 31 janvier contre la réforme de la notation des enseignants qui est destinée à renforcer le pouvoir hiérarchique des chefs d’établissement en leur donnant le pouvoir d’apprécier leurs qualités pédagogiques, fonction actuellement remplie par les inspecteurs pédagogiques. A Caen : rassemblement à 14h30 devant le Rectorat.

Cette grève fait suite à celle du 15 décembre.

La réforme de la notation, qui aura des incidences sur la progression salariale des enseignants, n’est qu’un des aspects des réformes libérales du gouvernement concernant l’éducation.

Les 80 000 suppressions de postes depuis 2007, y compris de ceux occupés par des personnels spécialisés – les Rased – pour lutter contre la difficulté scolaire, la montée des emplois précaires, la liquidation de la formation préalable des enseignants, l’amputation d’une année de formation du cycle BEP-Bac Pro pour les jeunes en lycée professionnel, par exemple, sont dans toutes les têtes.

Le contentieux est lourd avec le ministère de l’éducation.

Le service public est en danger et les «réformes » annoncées il y a peu par Sarkozy notamment sur le temps de travail des enseignants exigent des postes, des mobilisations sur la durée.

Le NPA soutient la journée de grève du 31 janvier et appelle tous les personnels à participer à l’action et aux manifestations.

A Caen : rassemblement à 14h30 devant le Rectorat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :