Il faut arrêter le chantier de l’EPR

EDF vient d’annoncer le report en 2016 de la mise en exploitation de l’EPR de Flamanville tandis que les retards s’accumulent sur le chantier. Le coût du projet passerait de 3,3 milliards d’euros à 6 milliards. Il est plus que temps d’arrêter le chantier de l’EPR.

Le nouveau réacteur que le lobby électronucléaire français voulait promouvoir n’a pas d’avenir. L’EPR est d’ores et déjà un échec commercial, avec notamment l’échec retentissant des négociations avec Abu Dhabi portant sur un contrat potentiel de 20 milliards en 2009. Depuis, partout dans le monde se pose la question de la sortie du nucléaire, pas celle de la construction de nouveaux réacteurs. Car, avec Fukushima, la preuve a été faite que la production électrique nucléaire est une technologie dangereuse.

A Flamanville, les maîtres d’oeuvre ne sont même pas capables d’assurer la sécurité aujourd’hui sur le chantier puisque deux accidents mortels sont à déplorer depuis le début de l’année.

EDF veut imposer une fuite en avant facturée 6 milliards d’euros, le double du coût prévu initialement, pour une mise en production hypothétique en 2016. Ce doublement annoncé est un véritable scandale.

Il est temps d’arrêter le chantier de l’EPR et de chasser du pouvoir les représentants du lobby nucléaire.

Il faut aussi demander des comptes aux responsables politiques en Basse-Normandie qui, du PS et du PCF à l’UMP, refusent de réclamer l’arrêt de l’EPR, notamment au Conseil régional de Basse-Normandie.

Pour le NPA, l’arrêt de l’EPR doit s’inscrire dans une stratégie de sortie du nucléaire, accompagnée par la reconversion des travailleurs de la filière, par un investissement important dans la production d’énergie renouvelable et par la mise en place d’une politique de sobriété énergétique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :