Lisieux. Création d’un collectif de lutte contre le nucléaire

Le NPA de Lisieux organisait une réunion, mardi 26, pour constituer un collectif antinucléaire. Après la catastrophe de Fukushima, la lutte pour la sortie du nucléaire est un impératif.

Seule Europe-Ecologie Les Verts était présente à la réunion. Avec les personnes présentes et membres d’aucune organisation, chacun est bien conscient de la nécessité de sortir du nucléaire. Comme l’a expliqué Christophe Mussle, du NPA, « il est essentiel d’insister sur la dangerosité du nucléaire. La catastrophe de Fukushima l’a encore montré. Pour Tchernobyl, on disait que c’était la faute du système communiste. Mais le Japon est un pays très avancé technologiquement et cela n’a pas empêché un accident« .

Il faut donc imposer la sortie du nucléaire. Seules nos mobilisations le permettront, car le pouvoir n’entend pas remettre en cause ses choix précédents. Le gouvernement protège la filière électronucléaire car des profits énormes sont en jeu.

C’est dès aujourd’hui qu’il faut organiser la reconversion de la filière, faire en sorte qu’elle ne se fasse ni sur le dos des consommateurs ni sur le dos des travailleurs du nucléaire.

Il faut stopper les projets en cours, comme la construction de l’EPR de Flamanville.

Au bout du compte, il faut sortir du nucléaire le plus vite possible, et ne pas remettre ce terme à trente ans, comme le fait EE-LV. Une reconversion en moins de dix ans semble possible.

Une partie des militant.e.s antinucléaires réuni.e.s à Lisieux

Pour l’heure, c’est la volonté de se mobiliser ensemble qui compte. Le NPA souhaite que toutes les forces antinucléaires se rassemblent pour combattre le lobby pro-nucléaire dont le chef est Sarkozy. Après la création de la Coordination antinucléaire régionale, que soutient le NPA, la constitution d’un collectif antinucléaire à Lisieux va dans ce sens. Comme l’ont proposé les militant.e.s du NPA, il est important d’aller au devant de la population, en distribuant des tracts, en organisant des réunions d’information, en participant aux actions de mobilisation. La création d’une page Facebook Lisieux antinucléaire a aussi été décidée.

Prochaine réunion : mardi 10 mai, 19h, Espace Victor Hugo, salle de la Rotonde.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :