La toute nouvelle Coordination antinucléaire régionale appelle à un rassemblement antinucléaire à Flamanville samedi 23 avril

Le Collectif grand-ouest « l’EPR non merci, ni ailleurs ni ici » s’est dissous. Ses membres ont décidé de créer une Coordination régionale antinucléaire, prenant acte du fait que la lutte contre l’EPR induit les questions du combustible, de la sûreté des installations et des transports, du démantèlement, des déchets, de la prolifération, de la santé et de l’environnement. Premier rendez-vous : une manifestation antinucléaire régionale samedi 23 avril.

La nouvelle Coordination est soutenue par le CRILAN, le NPA, Europe Ecologie – Les Verts, Gauche Alter, plusieurs associations (Energo, Pas de THT sur les pommiers, Manche sous tension, Mortainais sans 400 000 volts, Stop THT…) et de nombreux militants individuels. Elle a fixé ses tâches et ses buts ainsi : faire circuler l’information sur le nucléaire ; promouvoir les luttes antinucléaires ; promouvoir les économies d’énergie, les énergies renouvelables décentralisées et aux pouvoirs déconcentrés. Elle n’adhère à aucune structure nationale, laissant ses membres (groupes et personnes) libres ou non de le faire.

La création de cette coordination régionale est importante, tant les tâches des antinucléaires sont importantes, après la catastrophe de Fukushima. L’avenir du chantier de l’EPR à Flamanville est en question. Même le président de l’Autorité de sûreté nucléaire a évoqué un moratoire sur la construction du nouveau réacteur (avant de « rectifier »). Pour tous les antinucléaire, il est clair qu’il faut stopper tous les projets en cours et mettre à l’arrêt immédiatement les centrales les plus anciennes, où le risque d’accident est le plus fort et celles situées dans des zones à risque sismique, comme celle de Fessenheim.

Pour sortir de la folie nucléaire, la mobilisation est à l’ordre du jour.

Dans une conférence de presse tenue lundi 4 avril à Saint-Lô, la Coordination a appelé à un rassemblement régional grand-ouest samedi 23 avril, à l’occasion du 25ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Le rendez-vous est fixé à 15h à Port-Diélette, près du chantier de l’EPR. Des covoiturages seront organisés. Soyons nombreux et nombreuses.

Tchernobyl, Fukushima, plus jamais !

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :