Hôpital et maternité de Lisieux : en lutte pour sauvegarder le service public de santé

Communiqué du comité NPA Lisieux-Pays d’Auge. Contre les suppressions de postes à l’hôpital et à la maternité.

L’année 2011 sera une année décisive pour l’avenir de l’hôpital et de la Sécurité sociale.

Au moment où le scandale du Médiator montre les conséquences de la domination des intérêts privés et du profit sur les politiques de santé, l’objectif tracé par le Président Sarkozy est d’aller vers une privatisation générale de la santé, en ouvrant largement le marché aux compagnies d’assurances, aux hôpitaux privés et aux groupes pharmaceutiques.

La conséquence inévitable de ces politiques, c’est l’accroissement des inégalités entre les malades mais aussi la suppression de milliers d’emplois dans les hôpitaux.

Mardi 1 février, le syndicat CGT de l’hôpital Robert-Buisson de Lisieux a déposé un préavis de grève illimité pour dénoncer le manque d’effectifs de la maternité mais plus encore de l’hôpital lui-même. Le service public de santé, le droit à la santé et à l’accès aux soins de qualité pour tous et toutes sont en souffrance à cause de la politique libérale de Sarkozy qui mène tout droit à la privatisation.

Le comité NPA Lisieux, Pays d’Auge soutient l’appel à la grève et à manifester de la CGT contre les suppressions d’emplois. Il est temps de mener dans l’unité des luttes d’ampleur pour s’opposer à une politique de destruction du service public de santé, et obtenir les moyens matériels et humains pour son amélioration.

Le comité NPA Lisieux, Pays d’Auge appelle la population à apporter son soutien pour le maintien d’un service public de la santé en écrivant à la direction de l’hôpital.

Pour le Comité NPA Lisieux, Pays d’Auge
Léa Gauroy, Guillaume Mathys

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :