Combattons le poison raciste ! Manifestation à Tours contre le congrès du Front national

En compétition avec B. Gollnisch pour la présidence du Front national, Marine Le Pen souffle sur les braises du racisme en comparant les prières des musulmans dans la rue à une « occupation » nazie. Décidément, au Front national, rien ne change : les provocations racistes et xénophobes font toujours partie des références et des méthodes politiques. Avec toujours autant de démagogie et en favorisant des réactions viscérales, le Front national tente d’attirer les victimes de la crise économique en désignant comme responsables les étrangers, les musulmans. Vieille tactique du bouc émissaire qui a pour fonction de dédouaner de leurs responsabilités le MEDEF, le système bancaire et financier.

Raciste et xénophobe, du côté des puissances d’argent et de l’exploitation capitaliste, le Front national doit être combattu sans relâche dans l’unité. Nous manifesterons donc à Tours, samedi 15 janvier, contre la tenue du congrès du Front national, à l’appel d’un large front d’organisations politiques et syndicales (lire l’appel unitaire). Dans le Calvados, le NPA a contacté l’ensemble des organisations partie prenantes de ce front antifasciste et antiraciste pour organiser ensemble cette mobilisation.

L’UMP dans les pas du Front national

La droite s’était engouffré dans la brèche avec le débat sur l’identité nationale et la proposition de J.F.Coppé de réouvrir ce débat est proprement irresponsable. Le remaniement ministériel a supprimé le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale pour le réintégrer dans le ministère de l’Intérieur, dirigé par Brice Hortefeux, le ministre déjà condamné deux fois par la justice. Alors que le gouvernement a été fortement affaibli par la bataille des retraites, que la crise économique s’amplifie en Europe avec la quasi-faillite de l’Irlande, après celle de la Grèce et précédant probablement celle du Portugal ou l’Espagne, rien de tel que de relancer une nouvelle campagne raciste. Les déchaînements racistes du Front national sont facilités par le racisme « décomplexé » de la droite.

Combattons le poison raciste

La campagne raciste et sécuritaire du gouvernement au mois d’août a fait flop dès que les grèves se sont développées. Le mouvement des retraites a montré concrètement les vrais intérêts communs : manifester ensemble contre la réforme des retraites, quelle que soit notre couleur de peau, notre nationalité ou notre religion. Le FN était inaudible car il s’opposait aux grèves soutenues par 71% de la population, dont une partie des électeurs FN.

Mais le risque qu’une partie des travailleurs tombe dans le piège de la division de classe n’a pas pour autant disparu, d’autant que les conditions de vie de la grande majorité continuent de se dégrader. Il faut donc s’opposer à toutes les mesures racistes, poursuivre le combat pour la régularisation de tous les sans-papiers. Il ne faut rien lâcher sur le terrain du racisme. Le 15 janvier, nous devrons être le plus nombreux possible à Tours pour manifester contre le congrès du FN, qui doit introniser Marine Le Pen. Refusons la banalisation du racisme, la peur qu’on voudrait instiller en faisant de tout « étranger » une menace. Au contraire, réaffirmons un internationalisme et un antiracisme « décomplexé » avec le célèbre mot d’ordre plus que jamais d’actualité : « prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ».

Tours, du 13 au 15 janvier : le programme de la mobilisation contre l’extrême droite

– Jeudi 13 janvier : soirée débat au cinéma Les Studios à Tours (20h). Avec Philippe Lamy, animateur du groupe de travail national de la Ligue des droits de l’Homme sur l’extrême-droite.

– Vendredi 14 janvier : conférence sur la remise en cause des libertés fondamentales, Tours. Intervenants : Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’Homme et Edwy Plenel, journaliste.

– Samedi 15 janvier : manifestation derrière une banderole commune : « Ensemble contre l’extrême droite ». 14h30, place de la Liberté, Tours.

Un départ en car sera organisé pour la manifestation de samedi. Les conditions (tarifs, horaires…) seront précisées ultérieurement (Prévoir de partir de Caen vers 9h30. Pour le retour : départ de Tours vers 18H).

Réservez dès maintenant votre place dans le car auprès du NPA (npacaenaglo@gmail.com).

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :