Communiqué du NPA. Arrêt des poursuites contre les militants antinucléaires !

Le NPA dénonce les poursuites à l’encontre des militants et militantes antinucléaires non violents du GANVA qui se sont enchaînés sur les rails pour ralentir la progression du train de déchets nucléaires à destination de l’Allemagne.

Les actions non violentes de ces militants ne sont pas une menace pour la société. La seule menace est celle que font peser sur la population l’industrie nucléaire, les transports de matières radioactives et les autorités coupables de laisser circuler les trains dangereux. Des dizaines de milliers de manifestants en Allemagne font écho à l’action des militants en France.

Le NPA condamne avec force la violence de l’intervention des forces de police pour évacuer les militants, l’un d’entre eux ayant eu deux tendons sectionnés.

Nous condamnons la mise sous contrôle judiciaire des sept militants et militantes, une décision très sévère pour ce type de fait.

Les seuls à répondre de leurs actes devant la justice seront-ils les militants non violents… victimes de violence ?

Le NPA appelle l’ensemble des organisations démocratiques, politiques et syndicales, à intervenir pour l’arrêt des poursuites à l’encontre des militants du GANVA et à exiger des sanctions contre les auteurs des violences policières.

Caen, le 8 novembre 2010

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :