Lycéens, étudiants, jeunes travailleurs, dans la rue !

 

Fillon, Woerth, Morano, Copé et tous les porte flingues de Sarkozy vocifèrent en boucle à l’assemblée et dans les médias sur une prétendue manipulation de la jeunesse. C’est le cauchemar du pouvoir : si la jeunesse de ce pays converge avec les salariés, la lame de fond contre le gouvernement va se transformer en tsunami.

Seulement voilà, dire aux jeunes qu’ils sont manipulés, c’est les traiter d’imbéciles et le but recherché, contenir la montée de la mobilisation, risque bien de l’attiser, et c’est tant mieux. Parce que justement de plus en plus de jeunes comprennent parfaitement la situation, le fait que leur génération est sacrifiée, qu’elle vivra moins bien que les générations précédentes, ils rejoignent la mobilisation. Les jeunes ont bien compris que la retraite par répartition, acquise de haute lutte par les anciens, risque de ne plus exister que dans les livres d’histoire.

Alors oui, nous assumons. Nous en appelons à la jeunesse, à son dynamisme, à son enthousiasme pour balayer les fossiles réactionnaires de l’UMP.

Ensemble, jeunes, salariés, chômeurs, précaires, imposons le retrait du projet !

Chassons Sarkozy et tous ses sbires, maintenant !

Dans la manifestation du 12 octobre à Caen - Photothèque NPA Caen

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :