Mercredi 5 mai : rassemblement unitaire de soutien aux travailleurs grecs. 18h, place du Théâtre à Caen

 

Grève générale en Grèce mercredi 5 mai, en protestation contre le plan d’austérité imposé par le FMI et l’Union européenne. Dans toute l’Europe, des rassemblements de soutien sont organisés. A Caen, plusieurs organisations s’associent dans le soutien aux travailleurs grecs. Lire leur communiqué commun.

Communiqué des organisations : ATTAC, FASE/ANPAG, FSU, GU, MRC, NPA, PCF, PG, Solidaires

Les marchés financiers s’attaquent depuis plusieurs mois à la Grèce. Pour « rassurer les marchés », l’Union européenne et le FMI imposent une cure d’austérité drastique au peuple grec. L’âge de la retraite passera à 67 ans. Les salaires seront diminués de 15% dans le secteur public, et les licenciements facilités dans le secteur privé. La TVA sera augmentée de 2 points. D’autres mesures sont prévues. Ce plan d’austérité plongera l’économie grecque dans la dépression.

La Grèce n’est que le premier domino. Une fois son compte réglé, les marchés financiers s’attaqueront à d’autres pays, Portugal, Espagne, Irlande… ou France. L’enjeu est simple : qui paiera la facture de la crise financière, du renflouement des banques et des déficits publics ? L’Union européenne annonce un « plan de sauvetage de la Grèce ». Mais les prêts consentis ne profiteront qu’aux spéculateurs, pas au peuple grec. Et ils ne résoudront rien à terme.

Si les peuples européens ne réagissent pas fortement, les droits sociaux seront partout mis à mal. Les peuples seront dressés les uns contre les autres, comme c’est déjà le cas des Grecs, désignés comme « tricheurs » et « irresponsables ». On sait où cela peut mener.

Pour stopper cet engrenage, nous devons nous mobiliser aux côtés des Grecs. Une grève générale est prévue en Grèce le 5 mai et les organisations grecques appellent à la solidarité des mouvements sociaux européens.

Nous exigeons de l’Union européenne et des gouvernements :

– des mesures énergiques contre la spéculation financière,

– un véritable plan de solidarité financière avec la Grèce,

– une réorientation radicale de la construction européenne, qui privilégie les intérêts des populations et pas de la finance.

Rassemblement mercredi 5 mai 2010 à 18h place du Théâtre à Caen

Lundi 3 mai 2010

Signataires: ATTAC 14, FASE/ANPAG, FSU, GU, MRC, NPA, PCF, PG, Solidaires

Lire aussi la Déclaration d’organisations anticapitalistes de toute l’Europe sur la crise…

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :