Touche pas à ma santé, ni à mon hosto

Réunion publique à l’initiative de plusieurs organisations au sein du collectif « Touche pas à ma santé, ni à mon hosto » dont le NPA du Bocage Virois est partie prenante. Une trentaine de personnes étaient présentes et ont pu écouter un camarade de la Sécurité Sociale sur l’histoire et l’avenir de la SS. Le deuxième intervenant a décortiqué la loi de Mme BACHELOT sur la future gouvernance des hôpitaux publics et la T2A. Puis un médecin généraliste a donné des indications sur les liens entre la santé et les patients et non des clients comme le voudraient les libéraux et ceux qui veulent détruire le service public de la santé. Les personnes présentes veulent rester mobiliser puisque des craintes sont toujours possibles sur la disparition de la maternité de Vire vers Flers. Dans cette ville moyenne, a été mis en service, un pôle « mères-enfants » qui dépassent les possibilités du bassin de Flers avec l’aval du maire de Flers, membre du Parti socialiste. De plus 182 blocs opératoires devront être supprimés par décision de Mme BACHELOT. Le NPA reste vigilant et demande le retrait de la loi BACHELOT.
Lire le tract

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :