Débrayage de l’ensemble du personnel de Schneider Electric Bourguebus.

Schneider Electric Bourguebus - Phototèque Npa CalvadosAprès l’annonce par la direction de Schneider Electric de supprimer 40 postes de production sur le site de Bourguebus, et les postes de direction du site, les 230 salarié-e-s ont effectué deux débrayages mardi 28 septembre. Ils ont été rejoints par les personnels de Recherche et Développement qui sont menacés eux aussi par des licenciements et en lutte depuis plusieurs mois. La volonté de Schneider Electric est claire, il s’agit de fermer  l’usine de Bourguebus tout en organisant préalablement le dépeçage méthodique des savoirs faire et des compétence des salarié-e-s. L’objectif à terme est, de rendre impossible toute reprise par un concurrent d’une usine compétitive, et de réaliser d’importants bénéfices au profit des actionnaires.

Le NPA réclame :

-l’interdiction des licenciements,
-l’ouverture des livres de comptes pour que l’ensemble des travailleurs aient une vraie connaissance de la situation des entreprises,
-la mise sous contrôle public et sous contrôle des salariés des groupes qui licencieraient quand même ou baisseraient les salaires d’une manière ou d’une autre.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :