Communiqué de presse du NPA Basse-Normandie. Aides aux entreprises : il faut changer la politique régionale !

 

En citant comme exemple les aides des collectivités locales à l’entreprises Faurecia, à l’occasion de la visite de Nicolas Sarkozy à Flers jeudi 3 septembre (Ouest France du 3 septembre, page « Normandie »), le président du conseil régional, Laurent Beauvais, alimente un débat qui sera à coup sûr au centre des élections régionales à venir.

Le NPA dans la manifestation contre la venue de Sarkozy à Flers, le 2 septembre 2009

Le NPA dans la manifestation contre la venue de Sarkozy à Flers, le 2 septembre 2009

En effet, par la voix de son président, la Région se félicite d’avoir investi dans le projet Faurecia 18 millions d’euros. Dans cette période où le gouvernement multiplie les aides au secteur privé, des banques aux constructeurs automo-biles, tout en laissant tous les pouvoirs de décision aux mains de leurs actionnaires, il y a de quoi s’interroger sur cette politique de la majorité de gauche du conseil régional, menée main dans la main avec les élus de la droite locale.

Pour sa part, le NPA condamne cette politique. Les fonds publics devraient être consacrés au développement des services publics et des équipements correspondant aux besoins de la population. Pas à « aider » des grands groupes qui n’ont pas besoin de l’argent public et, malgré les subventions, restructurent et licencient pour, au bout du compte, assurer une « bonne rémunération » des actionnaires.

Cette politique a déjà connu de multiples déboires, comme dans le cas de Philips-NXP. Elle alimente une concurrence néfaste entre territoires, dont seuls sortent gagnants les actionnaires des grands groupes choyés par les collectivités locales.

C’est pourquoi le NPA sera présent aux prochaines élections régionales avec l’ambition de mettre un terme à cette dilapidation des fonds publics.

NPA Basse-Normandie

3 septembre 2009

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :