Lisieux. Le comité NPA soutient la lutte des postiers

 

Le NPA se développe sur tout le territoire. Après Falaise, Vire et Bayeux, le NPA s’implante à Lisieux.

Le 29 mai dernier, dans le cadre de la campagne électorale pour les européennes, le NPA organisait un meeting Espace Victor Hugo. De nombreuses questions ont été abordées, les questions liées à l’Europe, bien sûr, mais aussi la question de l’unité de la gauche de combat, la construction d’un mouvement « tous ensemble », les dérives du Parti socialiste, etc… Pour plusieurs des participants, la conclusion est qu’il existe une possibilité nouvelle de s’engager dans un parti politique, grâce au NPA.

Réunion publique du NPA à Lisieux, le 29 mai, avec, de gauche à droite : les porte parole du comité NPA de Lisieux, Lison Ducastelle et Christophe Musslé, et Michel Moisan, du NPA Calvados - photothèque NPA Calvados

Réunion publique du NPA à Lisieux, le 29 mai, avec, de gauche à droite : les porte parole du comité NPA de Lisieux, Lison Ducastelle et Christophe Musslé, et Michel Moisan, du NPA Calvados - photothèque NPA Calvados

Lors d’une réunion suivante, début juin, la décision a donc été prise de créer un comité NPA Lisieux d’Auge, qui rayonnera de Honfleur à Orbec, en passant par Lisieux et Mézidon-Canon. Un comité dont les membres seront actifs dans les mouvements sociaux, dans les luttes, que ce soit à La Poste, à l’hôpital, dans l’Education nationale, ou dans les entreprises soumises aux restructurations. Le comité sera aussi présent dans les débats locaux, pour qu’enfin la droite rencontre une véritable opposition à Lisieux et dans d’autres villes gérée par elle.

Sans plus attendre, le comité a décidé de se mettre au travail, en distribuant un tract de soutien à la résistance des postiers contre les réorganisations en projet à La Poste (lire ci-dessous). Le comité invite la population à soutenir la grève des postiers le 8 juillet.

Le comité a aussi envoyé une délégation pour porter le soutien du NPA aux travailleurs de Wagon Automotive d’Orbec, mercredi 24 juin (lire le communiqué de presse du NPA et l’interview d’Anthony Delauney, responsable CGT du site Wagon d’Orbec).

L'usine Wagon d'Orbec occupée - photothèque NPA Calvados

L'usine Wagon d'Orbec occupée - photothèque NPA Calvados

Le comité s’est fixé un calendrier de réunions pour les prochains mois. La prochaine réunion aura lieu mardi 7 juillet à Hauteville, salle Mozart de 20H30 à 22h30. Les ami-e-s et sympathisant-e-s du NPA sont invité-e-s. C’est le moment de s’engager !


Tract du NPA de Lisieux en soutien aux postiers :

Travailler gratuitement à la poste de Lisieux pour ne pas embaucher : inacceptable !

Sous prétexte de baisse du trafic et de crise économique, la direction de La Poste de Lisieux voudrait convaincre les facteurs d’accepter des conditions de travail inacceptables. On leur demande de faire 20 minutes de travail supplémentaire (appelé : tournée sécable) chaque jour cet été sans aucune rémunération ! Oui, vous avez bien lu, la direction de La Poste de Lisieux demande de faire du bénévolat. Ces 20 minutes représentent une tournée bien définie partagée entre plusieurs facteurs. Bien sûr, c’est 20 minutes d’après la direction, mais les facteurs le disent : cela représente au total 30 à 35 minutes de plus.

Cela permet à La Poste de ne pas embaucher de saisonniers pour le remplacement des facteurs en vacances, donc de faire des économies sur le dos des facteurs.

Ce sont toujours les mêmes qui doivent faire des sacrifices ; quand les directeurs de centre touchent des primes pour la mise en place de nouvelles organisations du travail, les facteurs, eux, doivent travailler gratuitement !!!!!!

A l’initiative de leurs organisations syndicales, 55 facteurs sur 60 ont signé une pétition dénonçant ces pratiques inadmissibles. A ce jour, toujours aucune réponse de la part du directeur d’établissement de Lisieux alors que la mise en place de ce travail supplémentaire est prévue pour le 8 juillet.

La direction multiplie les pressions pour obliger les agents à accepter ce travail supplémentaire.

La solution, c’est l’embauche de 4 CDD. L’Etat doit montrer l’exemple et faire appel à des demandeurs d’emploi. La Poste a réalisé 837 millions d’euros de bénéfices en 2006, 943 millions en 2007 et 530 millions en 2008. Près de 2 milliards et demi d’euros sur trois ans ! Alors OUI la poste a les moyens d’embaucher des saisonniers !

Le NPA exige :

·Arrêt de la tournée sécable et de son extension sur des semaines entières
·Embauche de saisonniers
·Augmentation de salaire de 300 euros net mensuels
·Arrêt de la privatisation de La Poste.

Le comité NPA de Lisieux et du Pays d’Auge appelle la population à soutenir les salariés de La Poste qui seront en grève le 8 juillet en allant manifester avec eux devant le centre de tri postal (rue de la Vallée), et à exiger l’embauche de travailleurs privés d’emplois.


Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :