Marche des fiertés : pour l’égalité des droits, hétéros, homos, trans et bi

Vingt-sept ans après la dépénalisation de l’homosexualité en France, le combat pour l’égalité est toujours à l’ordre du jour. Certes, l’homophobie et la transphobie ont aujourd’hui reconnues comme des discriminations. Mais les agressions homophobes n’ont pour autant pas disparues. Et les inégalités demeurent.

Pour faire triompher les droits, la meilleure voie est la lutte des principaux intéressés, lesbiennes, gays, trans et bi, sur des revendications sans concessions. De même que faire aboutir l’égalité hommes femmes suppose la mobilisation des femmes elles-mêmes, et la construction d’un mouvement autonome des femmes pour leur émancipation.

Le NPA salue par conséquent l’organisation des Marches des fiertés par les associations LGBTI (1).

Pour sa part, le NPA défend la plate forme de revendications suivante :

-égalité des droits entre homos et hétéros, une directive européenne cadre sur le mariage, la filiation, la procréation médicalement assistée.
-égalité des droits entre les différentes statuts fiscaux : couples mariés, pacsés, concubins ou célibats.
-droit à disposer de son corps et autodétermination : le refus d’autoriser le changement de sexe sur l’état-civil pour les trans, à moins d’avoir subi une chirurgie génitale, conduit à la négation des personnes intersexes. Nous demandons donc la facilitation du changement d’état-civil (nom et prénom) et la suppression de la mention de sexe.
-arrêt des mutilations des enfants intersexes.
-application du droit d’asile pour les personnes victimes de LGBTIphobie.
-production et distribution de médicaments génériques contre le sida à travers l’abolition de la propriété privée des brevets médicaux.
-mise en œuvre d’une éducation non homo-lesbo-trans-bi-intersexo-phobe. Cela veut dire informer les jeunes en questionnant leur identité, mener des actions collectives au sein des établissements scolaires et, plus largement, sur les lieux de travail et de vie.
-création de structures d’accueil, d’écoute, d’assistance des victimes de l’homo-lesbo-trans-bi-intersexo-phobie, avec un financement public et incluant la participation des associations LGBTI.
-application des lois contre les discriminations au travail, en soutenant le travail des syndicats et des associations engagées dans ce combat.

A Caen, rendez-vous pour la Marche des Fiertés : samedi 13 juin, 13h30, place Courtonne.

(1) Contacts :
La Maison des diversités : mdd-clgbt.n@numericable.fr,06.81.24.88.53
AGLSL : aglsn@hotmail.fr
Les Enfants Terribles : maurice.mary@laposte.net
Melting Pomme : contact@meltingpomme.org
Contre-Courant : assocontre-courant@live.com
Orn’en ciel : gay-alencon@hotmail.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :