Samedi 13 juin : jour de manifs

 

C’est à 13h30, place Courtonne, à Caen, que se formera le rassemblement pour la Marche des Fiertés LGBTI, organisée cette année par plusieurs associations : la Maison des Diversités, Les Enfants Terribles, l’AGLSL, Melting Pomme, Orn’en ciel et Contre courant (1). Une marche pour l’égalité, contre les discriminations, soutenue par les comités npa de la région.

A 14h30, les organisations syndicales appellent à une manifestation interprofessionnelle régionale, place Foch à Caen (à Lisieux, les syndicats appellent aussi à un rassemblement à 10h place Mitterrand). Une manif de plus, dans le cadre des journées d’action qui se répètent depuis janvier. Après le 19 janvier, le 29 mars, le 1er mai et le 26 mai, voici le 13 juin, avec une plate-forme intersyndicale toujours aussi floue, sans véritable revendication.

Ainsi il est demandé au gouvernement de « revaloriser le smic ». De combien ? Mystère ! Dommage, au moment où ce gouvernement annonce justement une « revalorisation » microscopique… Même chose pour « l’amélioration des salaires et la réduction des inégalités »…

Les organisations syndicales demandent aussi de « conditionner toute aide publique, tout allègement de cotisations sociales à des contreparties mesurables en matière d’emploi, de qualification et de rémunération ». Quelles contreparties exactement ? On n’en sait rien ! Et pourquoi faudrait-il admettre des « allègements de cotisations sociales », c’est-à-dire des baisses du salaire différé ?

Dans le tract des organisations syndicales, on ne lit nulle part le mot « licenciement », pas même pour les dénoncer (ni les licenciements annoncés à ST Ericsson à Colombelles, ni les menaces chez Schneider Electric, à Bourguébus…), surtout pas pour en exiger l’interdiction. A la place d’un appel à lutter ensemble contre les licenciements, on trouve la demande malencontreuse « d’un accès facilité pour tous au chômage partiel ». On croît rêver…

Hélas, cette journée d’action du 13 juin confirme combien les travailleurs auraient tort de faire confiance aux directions syndicales pour construire un vrai rapport de force face au gouvernement et au patronat. Ces directions syndicales nous baladent de journée d’action en manif traîne-savate, jusqu’à épuisement d’une mobilisation qui s’était pourtant révélée prometteuse, avec les centaines de milliers de salariés et de jeunes dans la rue en janvier et en mars.

Alors que le gouvernement fanfaronne après les résultats des élections européennes, nous promettant une nouvelle accélération des « réformes », c’est-à-dire encore plus de démolition des droits sociaux et des services publics, c’est l’unité sur la base d’une plate-forme claire qu’il faudrait : 300 euros pour tous, le smic à 1500 euros net, l’interdiction des licenciements, l’arrêt des privatisations, le retrait de la loi Bachelot et de la LRU, le rétablissement des emplois publics supprimés… Une unité pour la convergence des révoltes, pour un « tous ensemble » reconductible.

C’est pour préparer un tel mouvement que les militants et les militantes du npa seront dans la rue, samedi, aux côtés des travailleurs qui ne se résignent pas à laisser les directions syndicales enterrer leurs luttes.

Lire aussi l’article « A Marseille, les militants s’interrogent sur la stratégie de leur syndicat », par Rémi Barroux, envoyé spécial du Monde à Marseille.

_______

(1) Pour tout contact :
mdd-clgbt.n@numericable.fr@ – Tél. : 06 81 24 88 53
aglsn@hotmail.fr
maurice.mary@laposte.net
contact@meltingpomme.org
assocontre-courant@live.com
gay-alencon@hotmail.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :