Manifestation contre l’EPR à Dieppe le 28 juin 2009

Après Flamanville, Penly aura un réacteur inutile de plus!

Chantier de la centrale nucléaire EPR de Flamanville.

Chantier de la centrale nucléaire EPR de Flamanville. Photothèque Rouge/Franck Houlgatte

Avec 58 réacteurs nucléaires, la France n’a nul besoin de construire de nouvelles centrales nucléaires…
Sa surcapacité chronique d’une dizaine de réacteurs la pousse à exporter son électricité à prix très bas, souvent même en dessous de son coût de revient, tout en gardant, sur son territoire l’ensemble des déchets radioactifs toxiques pour des milliers d’années.

Un réacteur dangereux

Ce projet s’inscrit dans la même logique technologique que les quatre réacteurs nucléaires de dernière génération (Vienne et Ardennes) qui ont déjà connu de sérieux problèmes peu après leur mise en fonctionnement.
Aucun des problèmes liés aux déchets radioactifs engendrés par ce type de centrale n’est résolu, au contraire, ils sont aggravés par un taux de combustion plus élevé du combustible nucléaire et seront 7 fois plus dangereux que ceux produits actuellement.
Comme dans les centrales françaises et allemandes, le réacteur EPR comporte toujours des risques d’accidents majeurs : fusion du cœur (par perte du liquide de refroidissement du circuit primaire), destruction de l’enceinte de confinement (par explosion de l’hydrogène produit lors d’un accident).

EDF ment, l’EPR est un gouffre financier

A Flamanville, EDF est confronté à de nombreuses difficultés techniques : béton de mauvaise qualité, ferraillage mal réalisé, creusement compliqué d’un tunnel… Les surcoûts se multiplient, et EDF a annoncé que l’EPR produira une électricité au prix de 55 Euros par MegaWattHeure au lieu des 43 euros annoncés lors du Débat public officiel (novembre 2005 – Avril 2006).
Areva en Finlande rencontre elle aussi de nombreuses déconvenues. L’autorité finlandaise de sécurité nucléaire (STUK) a suspendu les travaux après que des tests ont révélé des fissures microscopiques sur les conduites qui devront relier le réacteur nucléaire et son générateur de vapeur. Cet EPR coûtera au minimum 4.5 milliards € au lieu des 3 Mds annoncés, de plus ces surcoûts seront à la charge des contribuables francais.

Sortir du nucléaire, c’est possible!

panneaux photovoltaïque

panneaux photovoltaïque

L’EPR, c’est une facture de plus de 4,5 milliards d’euros qui pourraient être utilisés pour développer des économies d’énergies et les énergies renouvelables et qui permettraient la création de beaucoup plus d’emplois.
Nous proposons la création d’un véritable service public de l’énergie européen qui réquisitionne les entreprises de ce secteur EDF, GDF, Suez, Total… Ce service public doit être géré démocratiquement par les usagers et le personnel de ces entreprises. Nous estimons qu’il faut garantir l’accès à l’électricité et au gaz pour toutes et tous, par exemple sous forme de quotas gratuits ou de très faible coût, avec un coût un croissant de l’énergie consommée au-delà du quota.

92% des travailleurs du nucléaire souhaitent quitter le secteur.

L’arrêt des installations polluantes doit se faire en garantissant l’emploi et la rémunération des travailleurs : leur contrat de travail doit être maintenu jusqu’à reclassement sur un emploi de rémunération et qualification au moins équivalente.

Il est indispensable que des organismes indépendants interviennent à tous les échelons du nucléaires : centrales en activités, mines d’uranium (comme en ce moment au Niger où nous demandons un moratoire sur les nouveaux projets d’extraction à Imouraren), sites d’enrichissement et que leurs préconisations soient réellement suivies. La sécurité dans les centrales en dépend ainsi que des bonnes conditions de travail des salariés. A ce titre, nous demandons la titularisation des dizaines de milliers d’intérimaires qui assurent l’essentiel de tâches de maintenance et de nettoyage dans la plus grande précarité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :