Le monde capitaliste est en crise

Le monde capitaliste est en crise. Mais, en quelques jours, les chefs d’Etat et de gouvernement ont trouvé des milliards pour maintenir debout les banques menacées de faillite. Ils nous disaient pourtant qu’il n’y avait pas d’argent dans les caisses !

Ils nous disaient aussi qu’il fallait « faire confiance au marché », qu’il fallait « moins d’Etat ».

Hier, ils mentaient. Aujourd’hui, ils mentent encore lorsqu’ils nous disent qu’il est possible de « moraliser » le capitalisme. Ils ne se préoccupent pas de la situation des classes populaires, dont le revenu baisse, rogné par la hausse des prix. Les licenciements se multiplient, et les gouvernements, Sarkozy en tête, évitent de parler de la seule mesure indispensable pour éviter l’explosion du chômage : l’interdiction des licenciements. Ils veulent même continuer les privatisations, comme La Poste et les Hôpitaux publics.

A lieu de multiplier les « aides » aux capitalistes, il faudrait prendre des mesures radicales pour que la crise ne soit pas payée par les classes populaires :

n placer tout le système bancaire sous contrôle de la population, des salariés et des usagers ;

n interdire la distribution des dividendes aux actionnaires et consacrer l’argent à augmenter les revenus de ceux qui en ont besoin : le smic et les minimas sociaux à 1500 euros net, 300 euros d’augmentation pour tous, retraités, salariés, chômeurs. Ce serait possible à condition d’aller chercher l’argent dans les poches (pleines) des capitalistes !

n interdire les licenciements, y compris des intérimaires, et réquisitionner et placer sous contrôle des travailleurs les entreprises qui licencient quand même, comme NXP ou Renault.

Mettre en œuvre ces mesures, ce serait s’attaquer au capitalisme. Ce serait légitime, car ce système génère injustice et inégalités sociales.

Des solutions, il y en a.

Discutons-en ! Rendez-vous mercredi 12 novembre, à la réunion publique du NPA, maison de quartier du Calvaire Saint-Pierre à Caen.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :